Avoir un Cheval Islandais


La morphologie

Le Cheval Islandais toise entre 135 et 145 cm. Il est d'une constitution robuste et est très porteur. 

Toutes les robes sont admises et on peut voir de nombreuses marques différentes.

 

La morphologie peut varier considérablement, il existe des individus léger, type moderne (longs, à l'encolure fine, au corps cylindrique et aux longues jambes) et d'autres ancien type, encolure moins élancée (encolure moins fine mais restant attachée haute, poitrail moins cylindrique, plus court sur jambe. L'encolure est portée haute, les épaules sont longues et obliques. Le dos est porteur, large et bien musclé. La croupe est longue et oblique.

Une crinière et une queue longue et épaisse, un épais poil d’hiver sont typiques de la race.

 

Les critères de morphologie sont définis dans le règlement du stud-book français du Cheval Islandais  


Les autres caractéristiques

Le Cheval Islandais exprime la puissance, la ténacité, l’indépendance et la fierté, particulièrement lorsqu’il est monté.

 

Il est très polyvalent comme cheval de selle. Les cavaliers apprécient notamment son caractère agréable et sa coopération sincère. Le Cheval Islandais convient aux adultes et aux enfants pour une pratique d'équitation de loisir ou de compétition. 

 

Le Cheval Islandais est rustique, indépendant, sociable et a une grande facilité d’adaptation. Il possède une forte personnalité et une énergie forte et durable.

L’Islandais est de maturité tardive, mais a une grande longévité (25 à 30 ans n’est pas rare).

 

Le cheval islandais est unique dans ses allures, en possédant au minimum quatre: le pas, le trot, le tölt et le galop. En plus de ces quatre allures de bases, certains possèdent aussi l'amble de course, aussi appelé amble volant.

 

En France, les islandais sont souvent répartis en trois catégories:

  • Le cheval quatre allures: Il possède le pas, le trot, le tölt et le galop. La plupart des chevaux islandais trottent en liberté tout en présentant le tölt. L’apprentissage des aides pour trouver le tölt une fois monté prend alors souvent plus de temps que chez un “tölteur naturel” (voir plus bas). Ce travail est minutieux et important pour garder la qualité de toutes les allures.
  • Le cheval cinq allures: Certains chevaux islandais disposent de l’amble en plus du tölt et des allures classiques. Ici, des aides différentes de celles du trot, du tölt et du galop devront être enseignées au cheval afin qu’il puisse présenter l’allure voulut par le cavalier au bon moment.
  • Le tölteur dit "naturel": Cheval qui tölte de par lui même en liberté. Ces chevaux sont très recherchés pour le loisir et la randonnée en raison de leur confort extrême et du fait que l'apprentissage des aides du tölt sera facilité par le fait qu'ils töltent déjà en liberté. Ces chevaux peuvent aussi bien être quatre allures que cinq allures.

Certains tölteurs naturels ont parfois plus de mal à trouver le trot, cependant, tous les chevaux islandais trottent et töltent.

 

 

Le travail des allures peut permettre d’en améliorer la régularité, la netteté ou l’action. 


Etre en règle

Il faut être rigoureux dans le respect du programme des soins (vaccinations, entretien des pieds, des dents...) et dans le suivi du programme de vermifugation.

 

Aujourd’hui tous les chevaux doivent être pucés et tout détenteur d’équidés doit remplir un formulaire de déclaration. Tout défaut de déclaration peut désormais être sanctionné par une amende de 450 € (source FNC, FNSEA, GHN).

 

Le Cheval Islandais doit avoir ses propres papiers incluant le pedigree complet et la mention « race islandaise ». Seuls les papiers garantissent les origines et l’identité du cheval.

La connaissance des lignées est indispensable à l’élevage de la race islandaise. Tout détenteur et membre de la FFCI peut mettre à jour les informations sur Worldfengur.

 

Le Cheval Islandais est un animal rustique mais attention à ne pas le maltraiter sous prétexte de rusticité.

 

A moins d’effectuer un travail intensif, le Cheval Islandais se contentera d’herbe, foin et eau pour son alimentation. Cependant, il devra disposer d’un foin de bonne qualité et en quantité suffisante. Le Cheval Islandais aime vivre avec un ou plusieurs compagnons.

Il se portera très bien en vivant au pré toute l’année avec un simple abri contre les intempéries et la chaleur pour son confort. Le froid sec ne lui fait pas peur (même à -20°C). Cependant, il craint les longues périodes de pluie froide, accompagnée de vent.

 

L'Islandais est sensible à l'excès alimentaire.